Thursday, June 23, 2016

esclandre

esclandre nm
definition image
translation:
scandal, scene

faire un esclandre — make a scene

etymology:  from liturgical Latin scandalum — offense from ancient Greek skandalos — scandal

synonyms:  algarade, désordre. scandale, tapage

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“Cette esclandre me mit de nouveau sur le pavé.”

Sand, Elle et lui (1859)
“Quand le voiturin qui devait emmener Laurent arriva devant la porte, elle était là, résolue à faire un esclandre.”
(voiturin — carriage renter)

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Il rapporta le billet, et ne reparla jamais de l'esclandre de chez Mme Arnoux.”

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
“Cependant, elle n’osait l’attaquer dans l’amitié de Marthe, de peur de quelque esclandre, dont l’abbé aurait souffert.”

Zola, Nana (1879)
“Enfin, puisque ces messieurs étaient là, ils pouvaient entrer. Tous s’arrangea, plusieurs des nouveaux venus retrouvaient des amis dans le salon, l’esclandre finissait par des poignées de main.”

Huysmans, En Ménage (1881)
“Mélanie, encore indécise peut-être, commettrait à coup sûr une esclandre dans la maison.”

Feydeau, Champignol malgré lui (1892)

“Qu’est-ce qui va se passer, mon Dieu ? Ah ! je le sais ce qui va se passer ! Un esclandre ! Un esclandre terrible 

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.