Tuesday, June 7, 2016

ébrouer

s'ébrouer v
definition image
translation:
to snort

ébrouement nm snorting

etymology:  probably from Ditch broeyen — plunge into water, related to English brew

synonyms:  éternuer, renifler, renâcler, secouer

examples:

Daudet, Le Nabab  (1871)
“des guides chamarrés et couverts de fourrures s’en aller deux par deux en longues files, avec un cliquetis de mors, d’éperons, des ébrouements de chevaux frais.”
Daudet, Sapho (1884)
“Il s’ébroua, secoua son émotion d’un coup de tête de vieille chèvre :”

Zola, Germinal (1886)
“le cheval s’ébroua, si noyé de nuit, que sa croupe confuse était comme un bloc tombé de la voûte.”

Huysmans, En Rade (1887)
“il appliqua avec le manche de son fouet un solide horion sur le crâne de la bête qui s’ébroua.”

Zola, La Terre (1888)
“C’étaient des voix d’hommes et de femmes, des rires mourants, l’ébrouement d’une bête, le heurt d’un outil.”
Zola, La Débâcle (1892)
“Mais un ébrouement de cheval lui fit dresser l’oreille, il se leva,”

Verne, Mirifiques Aventures de maître Antifer (1894)

“Troublés, surexcités, les éléphants s’ébrouaient à fond de cale, répondaient par des grognements sauvages, et, en s’agitant, faisaient craquer la membrure du Portalègre.”









Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.