Friday, January 29, 2010

tapage


tapage nm
definition image
translation:
din, racket, furor, rowdiness; hype

tapageur adj rowdy, noisy; showy; hyped-up
tapageur nm rowdy person

etymology: From French taper –hit, slap; derived from from same Germanic root as Modern German zapfen – to broach, unplug, English tap (a keg)

synonyms: barouf, bastringue, brouhaha, chahut, charivari, clameur, fracas, raffut, tintamarre, tumulte, vacarme

examples:

Mérimée, “La Partie de Trictrac” (1830)
"Roger, qui s'était placé à dessein tout auprès des tapageurs, se leva et interpella les plus bruyants en termes si outrageux, que toute leur fureur se tourna aussitôt contre lui."

Balzac, Gobseck (1830)
"Au milieu d’un tapage infernal, les uns cassent des bouteilles, d’autres entonnent des chansons."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Monsieur, tous les voisins sont aux fenêtres et se plaignent du tapage."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Pour augmenter le tapage et secouer une plus longue épouvante sur la ville endormie, il pria Granoux de se rendre à la cathédrale et de faire sonner le tocsin aux premiers coups de feu."

Zola, La Curée (1872)
"Appartement de tapage, d’affaires et de plaisirs, où la vie moderne, avec son bruit d’or sonnant, de toilettes froissées, s’engouffrait comme un coup de vent."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Il demeura là, sifflant doucement, levant les yeux sur les arbres de la préfecture, pleins du tapage des pierrots qui se couchaient."



Maupassant, La Maison Tellier (1881)
"Au rez-de-chaussée les voix tapageuses des hommes du port faisaient un assourdissant vacarme."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.