Friday, June 3, 2016

camelot


camelot nm
definition image
translation:
(archaic) street-hawker,  peddler, huckster

note:  camelot is also a kind of fabric

etymology:  from camelote — junk, related to camel (hair)

synonyms:  aboyeur, bazarder, brocanteur, charlatan, colporteur, étalagiste, marchand forain

examples:

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“d’autres étaient plus justes, prétendant qu’il fallait que tous les camelots pussent gagner leur vie.”

Daudet, Numa Roumestan (1881) 
Trois francs trente-cinq cintimes !… cria Guilloche d’une voix de camelot.”

Zola, Pot-Bouille (1882)
“Elle se nommait Clarisse Bocquet, et était la fille d’un camelot, d’un ancien petit marchand de jouets.”

Zola, Germinal (1886)
“les cabarets crevaient de monde, rallongeaient leurs tables jusqu’au pavé, où stationnait un double rang de camelots, des bazars en plein vent”
Zola, La Terre (1888)
“Il y avait, sur la route, en face de la mairie, trois baraques, un tir, un camelot vendant de tout, jusqu’à des rubans, et un jeu de tournevire, où l’on gagnait des sucres d’orge.”
(tournevire — wheel of chance)

Goncourt, Journal  III (1897)
La FILLE ÉLISA, le drame interdit par la censure, a obtenu un succès considérable. Il a assourdi Paris, sous la criée des camelots, pendant plusieurs jours.”

Feydeau, La Dame de chez Maxim (1899)
“mais elle a cet avantage d’être un objet historique. (Un peu sur le ton du camelot.) Rapportée de Saint-Marc de Venise, par les soldats du général Bonaparte.”















Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.