Monday, June 27, 2016

facétie

facétie nf  
(often facéties nf pl)
definition image
translation:
jest, joke, prank

etymology:  from Latin facetia from facetus — brilliant

synonyms:  baliverne, blague, bouffonnerie, drôlerie, espièglerie, farce, pitrerie, plaisanterie

examples:

Dumas. Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Louis XIV, l'homme le plus vain et le plus délicat de son royaume, pardonna encore cette facétie à Colbert.”

Mérimee,  Hb (1851)
“Il avait emporté de Moscou le volume des Facéties de Voltaire, relié en maroquin rouge, qu'il avait pris dans une maison qui brûlait.”
Verne.  Les Aventures du Capitaine Hatteras (1866)
“ce joyeux marin se livra sur ce sujet à mille facéties dont le bon Clawbonny rit de grand coeur.”

Michelet, Histoire de France XIV  [1618-1661]  (1867)
“Cent volumes de plaisanteries! toute une littérature pour rire! Des bibliothèques entières de facéties!”

Loti, Le Roman d’un spahi (1881)
“On a débité de vieilles facéties ingénues et ressassées, qui ont excité des rires jeunes et joyeux.”
(ressassées — tired)

Allais, À se tordre (1891)
“un homme de cet âge-là s'amuser à d'aussi puériles facéties, est-ce raisonnable ?”

Feydeau, Le Dindon (1896)
“Je voudrais bien connaître le farceur qui s’amuse à faire des facéties pareilles !”




Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.