Tuesday, October 19, 2010

avarie


avarie nf
definition image
translation:
damage (especially to a ship)

avarié adj damaged, spoiled

etymology: from Low Latin avaria, derived from German Haferei – sea-damage; related to English average, which originally had this meaning

synonyms: dégât, détérioration, dommage, endommagement, mésaventure, ravage

examples:

Vigny,“La Frégate La Sérieuse”, Poèmes antiques et modernes (1826-1831)
"Elle entra, sans avarie,
Aux cris : Vive la patrie !"

Merimee, Tamango (1829)
"“Voilà un gaillard que je vendrais au moins mille écus, rendu sain et sans avaries à la Martinique."

Mérimée, “La Partie de Trictrac” (1830)
"Peut-être, lui dis-je, nos premiers coups de canon feront-ils à l'ennemi des avaries assez fortes pour l'obliger à cesser la chasse."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"Il aura eu des avaries, une voie d'eau."
(voie – channel)

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"car, il n’y a pas de brume qui tienne, sans une avarie, jamais le capitaine ne serait venu s’aplatir ici contre."
(s’aplatir– go for)



Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Le capitaine Anderson fit stopper immédiatement, et l'un des matelots plongea pour reconnaître l'avarie."

Zola, La Curée (1872)
"Tout le baron Gouraud tenait dans cette courte biographie fait baron par Napoléon 1er, en récompense de biscuits avariés fournis à la Grande Armée."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.