Monday, October 4, 2010

piaffer


piaffer v
definition image
translation:
to paw the ground (horse); be impatient

etymology: onomatopoeic

synonyms: piétiner, s'agiter, trépigner

examples:

Merimee, Tamango (1829)
"aussi l'une des salutaires pratiques du capitaine Ledoux c'était de faire souvent danser ses esclaves, comme on fait piaffer des chevaux embarqués pour une longue traversée."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"il avait déjà compris son infériorité en entrant dans cette cour, où piaffait un beau cheval richement attelé à l’un de ces cabriolets pimpant qui affichent le luxe d’une existence dissipatrice."

Gautier, “ La Morte amoureuse” (1836)
"À la porte piaffaient d’impatience deux chevaux noirs comme la nuit, et soufflant sur leur poitrail deux longs flots de fumée."

Sue, Mystères de Paris  (1842)
"les deux fenêtres donnaient sur la cour, où le cheval piaffait d’impatience."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"À vous-même, comme le cheval qui piaffe est à moi, comme cet autre cheval qui caracole est à Athos."

Dumas, La Reine Margot (1845)
"Le cheval, fier et ardent, malgré sa petite taille, dressait les crins et piaffait dans la cour."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Elle s’arrêta pour laisser passer un cheval noir, piaffant dans les brancards d’un tilbury que conduisait un gentleman en fourrure de zibeline."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1876)
"Les chevaux piaffaient d’impatience, des uniformes de hauts fonctionnaires et d’officiers supérieurs, brodés d’or, constellés de décorations, se montraient aux portières."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.