Sunday, October 10, 2010

lisière


lisière nf
definition image
translation: 
1. edge, verge, outskirts (especially of a forest)
2, selvage, selvadge (edge of a fabric that is woven so that it will not fray or ravel)


note:  not to be confused with the similar  liseré (older liséré), a decorative edge on a ribbon or on a garment

etymology: from French liste – border from Old High German lista – border


synonyms: abords, bord, bordure, cordon, démarcation, frontière, limite, liseré, orée, périphérie, seuil

examples:  

1.

Nodier, Smarra, ou les Démons de la nuit (1821)
"Les reptiles chantent d'une voix cassée quelques paroles monotones à la lisière des marécages."


Balzac, Les Chouans (1829)
"Quand ils atteignirent le fossé qui bordait la route, ils grimpèrent à leur tour le talus élevé dont la lisière était occupée par les leurs."

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"Depuis la maison jusqu'à ce rempart, s'étendaient les masses de la verdure particulière à ce riche pays, belle nappe ombragée par une lisière d'arbres rares."

Hugo, “Bièvre”, Feuilles d’automne (1831)
"Si dès l’aube on suit les lisières
Du bois, abri des jeunes faons."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Il y a un endroit que l’on nomme la Pâture, sur le haut de la côte, à la lisière de la forêt."

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“On campa au pied des Alpes, au bord du creek de Cobongra, sur la lisière clair égayaient le regard.”

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"des grenadiers mettaient une lisière de touffes éternellement vertes."
(grenadiers – pomegranate trees)

2.

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Il distingua soudain un bruit assez difficile à exprimer et qui devait être produit par des hommes en chaussons de lisière montant l'escalier."


Sue, Mystères de Paris II (1842)
"Je n’avais que mes chaussons de lisière à mes pauvres pieds," 

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
"Que personne n’y aille sans avoir mis au rebours les semelles de ses chaussons de lisière."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"car la servante Artémise, traînant nonchalamment sur les carreaux ses savates de lisière, apportait les assiettes les unes après les autres"

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Une  lisière de drap de frise lui servait de ceinture et de baudrier, et soutenait en guise d’épée un fleuret démoucheté dont la pointe, comme un soc de charrue, creusait le pavé derrière lui.”
(drap de frise – cloth of Friesland ;  démoucheté  – unprotected )

Huysmans, En Rade (1887)
“Il avait aux pieds de ces chaussons de lisière, tressés, noirs et blancs, qu’on appelle, dans ce coin de la Brie, des bamboches.

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.