Wednesday, January 25, 2012

risée

Bernadino
risée nf 
definition image
translation:
laughter, mockery, ridicule
 

être la risée – be the laughing stock

note: also means a light breeze (nautical terminology)

etymology: from ris – laugh from Latin ridere – to laugh

synonyms: dérision, fable, plaisanterie, railerie, ridicule, rire

examples:


Hugo, “Les Têtes du sérail” , Les Orientales (1829)
"Et nos têtes, qu'on livre aux publiques risées,
Sur l'impur sérail exposées."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"[elles] ne sont, au bout du compte, que des feuilles desséchées par la gelée du matin, et dont le moindre vent qui passe fait son jouet et sa risée."


Sue, Les Mystères de Paris VII (1842)
"je suis un sujet de surprise, de risée pour mes clercs."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"ce grand homme, révéré par M. d’Artagnan père, servait de risée aux mousquetaires de M. de Tréville, qui raillaient ses jambes "

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"et si vous allez chez lui, non-seulement il ne vous rendra pas vos affaires, mais il vous servira en risée à tous ses amis."

Flaubert, La Tentation de Saint Antoine (1876)
"Tout s’est borné à des invectives et à des risées."

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
"c’était ce garçon qu’elle aimait, ce misérable vendeur, la risée de son comptoir !"."









Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.