Saturday, April 28, 2012

rebours

à rebours, au rebours 
definition image
translation:
backwards, contrary to

etymology: originally used to describe a difficult, cranky person; from Late Latin remburrus  – spiky (hair)

synonyms:  à l'envers, opposé

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Au rebours, c’était un malingreux qui préparait avec de l’éclaire et du sang de bœuf sa jambe de Dieu du lendemain."

Gautier, “Daniel Jouvard”, Les Jeunes-France (1833)
"Pour attirer votre attention, il marcherait sur la tête et monterait à cheval à rebours."

Balzac, Le Lys dans la vallée  (1835)
"je voyais ma vie arrêtée au rebours des idées reçues et des recommandations d’Henriette."

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
"Que personne n’y aille sans avoir mis au rebours les semelles de ses chaussons de lisière."

Balzac, Mémoires de deux jeunes mariées (1842)
"Au rebours, un homme qui paraît laid, sans manières, mal enveloppé de drap noir, cache un amant qui possède l’esprit de l’amour."

Huysmans, À Rebours (1884)
"Il gît donc dans l’inobservance des préceptes catholiques qu’on suit même à rebours, en commettant, afin de bafouer plus gravement le Christ."

France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)
"Elle en est, pour ainsi dire, une des innombrables conséquences, au rebours du sentiment humble et douloureux que j’en conçois à present."










Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net