Tuesday, April 24, 2012

brailler

brailler v 
definition image
translation:
to bawl, yell
 

braillard adj yelling, bawling, loudmouth

etymology: probably from French braire – to bray

synonyms: beugler, braire, crier, gueuler, hurler, s'égosiller, vociférer

bexamples:

Gautier, “Daniel Jouvard”, Les Jeunes-France (1833)
"puis ces conjurés qui s’amusent à brailler à tue-tête sous le portique du tyran qui a garde de ne rien entendre."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"La petite, la convenue, celle des hommes, celle qui varie sans cesse et qui braille si fort, s’agite en bas, terre à terre, comme ce rassemblement d’imbéciles que vous voyez."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"un aveugle, accompagné d’une grosse commère qui lui servait d’yeux, braillait des couplets gaillards."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"en somme, ce n’étaient que des braillards, des commères de province, qui voulaient bien cancaner chez un voisin contre la République."

Huysmans, “Sac au dos”, Les Soirées de Médan (1880)
"des mères pleuraient, des pères plus calmes suaient le vin, des enfants sautaient de joie et braillaient."

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
"Les matelots français braillaient La Marseillaise, les anglais le Rule Britania."

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
"Né à Montpellier, noceur, braillard, il était médiocre pour la vente."












Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.