Monday, May 13, 2013

grabuge

grabuge nm 
definition  image
translation:
bother, rumpus, trouble

etymology: from Italian garbuglio –  tangle, muddle

synonyms: bagarre, chahut, charivari. commotion, querelle, remue-ménage, rixe, tumulte


examples:

Balzac, Les Proscrits (1831)
"Il faut que tu sois bien couard pour redouter le moindre grabuge en portant la hallebarde du parloir aux bourgeois, et en vivant sous la protection du chapitre."
(couard – coward )

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"La femme casse les œufs, fricasse l'omelette et la sert sans plus grogner, parce qu'en voyant ce grabuge elle commençait à être inquiète."

Sue, Les Mystères de Paris  (1843)
"Allons, il y a du grabuge ; je parie que c’est encore François qui se rebiffe,"
(rebiffe – refuses)

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
"Il paraît que ce grabuge a été causé précisément par votre bonhomme de musicien."

Zola, L’Assommoir (1879)
"C’est ça, la petite cause trop. Il y a eu du grabuge."

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
"Il me semble, dit Pécuchet, que nous aurons bientôt du grabuge ? "

Feydeau, La Dame de chez Maxim (1899)
"La Môme, qui pendant ce qui précède s’est peu à peu rapprochée de la sortie. — V’là le grabuge, caltons !:
(caltons – let's flee)






Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.