Wednesday, May 8, 2013

goberger

goberger v 
definition  image
translation:
to stuff oneself, eat a lot

se goberger – to treat oneself, eat one's fill

etymology: probably from goberge – a long pole or board used in cabinetmaking and carpentry

synonyms: gobeloter, prendre ses aises; faire bombance, goinfrer, manger, s'empiffrer, se gausser, se prélasser

examples:

Sue. Kernok le pirate (1830)
"le brick, qui jusque-là n’en pouvait contenir que deux cents, put en porter trois cents, à la vérité en les serrant un peu, — et en les priant de se mettre sur le côté, au lieu de se goberger sur le dos comme des pachas -, ainsi disait Kernok."

Sue, Mystères de Paris  (1842)
"les deux autres crèvent aussi, mais à leur aise, ils prennent leur temps, se gobergent et durent environ un an."


Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Et tu vis là, chez moi, comme un chanoine, comme un coq en pâte, à te goberger !"

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Ces facteurs, ça vole, ça se goberge … Et encore, il m’a tout donné en grosse monnaie, ce cochon-là."

Zola, Pot-Bouille (1882)
"Encore si vous aviez un père comme les autres ! Mais non, monsieur reste chez lui à se goberger."

Goncourt, Journal I (1887)
"Le parti des universitaires, des académiques, des faiseurs d'éloges des morts, des critiques, des non producteurs d'idées, des non imaginatifs, choyé, festoyé, gobergé, pensionné, logé, chamarré, galonné … et truffé et empiffré par le règne de Louis-Philippe."

Zola, La Terre (1888)
"Est-ce que vous croyez que je m’extermine pour ma rosse de frère ? Il ne foutrait rien, et c’est moi qui le gobergerais !"






Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.