Friday, March 28, 2014

tituber

tituber  v 
definition  image
translation:
to stumble, stagger, reel

etymology: from Latin titubare — to stagger

synonyms: chanceler, chavirerdandiner, flageoler, flotter, osciller, se balancer, trébucher, zigzaguer

examples:

About, Le Nez d’un notaire (1862)
“Romagné remercia fièrement, but une bouteille à l’office, deux petits verres avec Singuet et s’en alla titubant vers son ancien domicile.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Le malheureux, faisant effort pour se tenir droit sur ses jarrets titubants comme s’il fût ivre.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Ils titubaient, ils gesticulaient, ils parlaient très-haut et tous deux à la fois.”

Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
[il] “venait en titubant s’asseoir sur une drome.”
(drome — pile of wood)

Flaubert, La Tentation de Saint Antoine (1876)
“Elles titubent sur leurs jambes cagneuses, entr’ouvrent leurs paupières et bégayent comme des muets.”

Alexis, “Après la Bataille”, Les Soirées de Médan (1880)
“des hommes en blouse, titubants, entraient et sortaient, habitués d’une sorte de cabaret borgne, tapi en un rez-de-chaussée du fond de la ruelle.”

Maupassant, “La Rouille”, Mademoiselle Fifi (1882)
“Un soir, comme il avait fortement dîné et qu’il titubait un peu, M. de Coutelier, en fumant sa pipe le soir avec M. de Courville, lui dit : « Si vous saviez comme je pense.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Gambetta arrive essoufflé, la voix rauque, se présentant avec une espèce de dandinement roulant, titubant.”




Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.