Friday, February 5, 2010

rampe


rampe nf
definition image
translation:
bannister, handrail, railing, guard rail, flight of stairs; slope, ramp; footlights

etymology: see ramper

synonyms: appui, balustrade, barreau, grimpette;
(meaning slope) déclivité, inclinaison, pente

examples:





(rampe de l'escalier)

Balzac, "Un Épisode sous le terreur? (1830)
"La vieille femme ne monta pas sans peine l'escalier rude et grossier, le long duquel on s'appuyait sur une corde en guise de rampe."

Balzac, La Bourse (1832)
"— L’escalier est sombre.
— Je vous remercie, madame, je suis bien mieux.
— Tenez bien la rampe !"

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Quand Charles vit les murs jaunâtres et enfumés de la cage où l’escalier à rampe vermoulue tremblait sous le pas pesant de son oncle, son dégrisement alla rinforzando."
(dégrisement – sobering)

Zola, La Curée (1872)
"L’escalier, dont la double balustrade de marbre blanc avait une rampe de velours rouge, s’ouvrait en deux branches. "


( rampe de la fenêtre, terrasse)

Erckman-Chatrian, L'Invasion, ou Le Fou Yégof (1862)
“il regarda par-dessus la rampe et vit les Allemands qui arrivaient cette fois avec de longues échelles garnies de crampons.”

Zola, Les Mystères de Marseille (1867)
“Il s’approcha de la rampe de la terrasse et cria très fort, pour être entendu des passants.”

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Quels gueux ! murmurait le commandant, appuyé à la rampe d’une fenêtre."

Zola, La Curée (1872)
"elle alla s’accouder à la rampe de la fenêtre, où il vint la rejoindre."

Daudet, L'Evangéliste (1883)
“Son chapeau, sa canne et ses gants étaient soigneusement posés sur la rampe de la terrasse.


(rampe pente)

Balzac, “La Grenadière” (1834)
"une rampe qui arrive en pente douce sur la levée, nom donné dans le pays à la digue établie au bas de la côte pour maintenir la Loire dans son lit."

Hugo, La Légende des siècles (1859)
“Le vent, sur nos plateaux et sur nos longues rampes,
Mêle l'horizon vague et les murs et les toits
Et les tours au frisson vertigineux des bois.”

Zola, Contes à Ninon (1862)
“l'homme trouvera toujours plus de charme à contempler une chaumière adossée à une rampe de roches, ayant deux églantiers et un filet d'eau à sa porte.”

Erckman-Chatrian, Waterloo (1865)
“On ne voyait qu’une ligne blanche de maisons à moitié cachées par les vergers – le clocher au-dessus – des rampes de terre jaune, des arbres, des haies, des palissades.”

Goncourt, Madame Gervaisis (1867)
“une rampe de verdure, de débris antiques, d’arbrisseaux de fleurs, montant à ce fond magique du parc, à sa couronne de pins d’Italie.”

Daudet, La Belle-Nivernaise (1886)
“A onze heures, toute la cargaison était empilée au pied de la rampe.”

Maupassant, L'inutile beauté (1890)
“Le train montait la rampe de Saint-Germain. Il passa les tunnels,
entra en gare, s'arrêta.”

(footlights)

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“Le théâtre joué en plein jour, sans rampe allumée de gaz, étonne.”

Husymans, Les Sœurs Vatard (1879)
“elle faisait onduler par le remuement de sa hanche sa robe dont la soie du bas luisait plus éclatante et comme plus neuve que celle du corsage moins crûment frappée par les feux de la rampe.”

Zola, Nana (1881)
"Et, lorsque Nana levait les bras, on apercevait, aux feux de la rampe, les poils d’or de ses aiselles. "




Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.