Sunday, October 18, 2015

borgne

borgne adj
definition image
translation:
shady, dubious;  badly-lit;

note:  basic meaning is one-eyed

etymology:  uncertain

synonyms:   déconsidéré, douteux, louche, malfamé, mauvais

examples:

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“— Et vous avez loué ?…
— Un petit appartement dans une maison borgne.”


Baudelaire (tr. Poe), “De l'assassinat dans la rue Morgue”,  Histoires extraordinaures  (1858)
“Il n’a vu personne dans la rue en ce moment. C’est une rue borgne, très-solitaire.”

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“Tous deux s’étaient attablés dans un cabaret des plus borgnes, pour boire chopine ensemble.”

Loti, Aziyadé (1879)
 “leur madame parlait toutes les langues et tenait un café borgne dans le quartier de Galata.”

Alexis, “Après la Bataille”, Les Soirées de Médan (1880)
“des hommes en blouse, titubants, entraient et sortaient, habitués d’une sorte de cabaret borgne, tapi en un rez-de-chaussée du fond de la ruelle.”

Zola, “La mort d'Olivier Bécaille“,  Naïs Micoulin (1883)
“Je l'avais reconnue à un restaurant borgne, qui se trouvait au rez−de−chaussée, et d'où l'on nous montait la nourriture..”

Feydau. L’Hôtel du libre échange (1894)
“Je sais bien que vous ne le connaissez pas !… C’est un hôtel borgne !”





Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.