Sunday, November 22, 2015

mordiller

mordiller v
definition image
translation:
to nibble, chew

etymology:  diminutive of mordre — bite

synonyms:   becqueter, grignoter, mâchonner,  mordre

examples:



Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“La comtesse, étendue sur un fauteuil, mordillait une belle rose près de laquelle ses lèvres semblaient de corail.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“elle avait peur d'être aperçue. Mais un maudit petit chien, acharné contre elle, mordillait le bas de sa robe.”

Daudet, Le Nabab  (1871)
“Les chèvres nourricières promenées dans les allées mordillaient languissamment les premières pousses.”
(pousses  — shoots)

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
“Pendant ce temps, Mme Bouchard, qui mordillait son gant d’impatience, s’était levée et avait gagné la fenêtre de gauche,”

Maupassant, Le Rosier de Madame Husson (1888)
“il remuait ses pattes, il me léchait, il mordillait comme il fait quand il est très content.”

France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)
“Tandis que les chevaux groupés se mordillaient le cou, nous nous rapprochâmes de la voiture,”

Renard, Poil de carotte (1894)
:La première ne signifie rien : le poisson mordille. La seconde, c’est sérieux : il avale.,”







Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.