Monday, December 12, 2016

meunier

meunier nm
definition image
translation:
miller

meunière nf miller’s wife

etymology:  from Latin molinarius — miller

synonym: minotier

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
“Je voudrais bien savoir ce qu’un évêque peut faire d’un moulin ! est-ce qu’il s’attend à devenir d’évêque meunier ?”

Béranger, Œuvres completes (1839(
“Pour me calomnier,
Bien qu’on ait parlé d’un meunier
Ma famille eut pour chef
Un des fils de Pépin-le-Bref.”

Balzac, Illusions perdues (1843)
“Nous avons à une lieue d’ici une veuve de trente-deux ans, meunière, qui a cent mille francs de bien au soleil.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Mais dans quel embarras je vous trouve! vous êtes blanc comme un meunier?”

Maupassant, Mont-Oriol (1887)
“Mon père a fait fortune dans les farines, il était donc meunier… en gros.”
(en gros — wholesale)


Zola, La Débâcle (1892)
Son attendrissement, un jour, à voir de la farine, avait encore fait supposer qu’il pouvait être meunier.”

Goncourt, Journal III (1897)“lorsqu’un moulin n’allait pas, et qu’un usinier se présentait pour remplacer le meunier, le marquis se refusait à établir une usine.”





Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net