Sunday, December 4, 2016

piquet (jeu)

piquet  nm
definition image
translation:
piquet (card game)

note: this (usually) two-person, betting card game was very popular from the sixteenth to nineteenth centuries

see also: piquet (pieu), piquet (troupe), and piqué

etymology:  from piquer — to prick (perhaps as a way of keeping score)



examples:

Balzac, La Bourse (1832)
“Adélaïde voulut partager le sort du peintre, en prétendant qu'il ne connaissait pas le piquet, et avait besoin d'un partner.”

Balzac, La vielle Fille (1836)"Beaucoup de gens ont envié la douce existence de ce vieux garçon, pleine de parties de boston, de trictrac, de reversi, de wisk et de piquet bien jouées."
(wisk — whist)

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
“Il pouvait voir, de l’autre côté de la place, « monsieur » Macquart sucrant sa demi-tasse en faisant un piquet avec quelque petit rentier.”

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1870)
“Elle est d'une vivacité, d'une activité fatigante, et ne peut tenir en place que lorsqu'elle dort ou qu'elle joue au piquet, son jeu favori.”

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
“Lorsqu’il ne faisait pas sa partie de piquet, Mouret prenait un bougeoir et allait se coucher. ”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“Elle le regarda gentiment et dit qu’elle non plus ne comprenait pas comment des hommes pouvaient avaler du vin et jouer au piquet du matin au soir.”

 Allais, Vive la vie ! (1892)“Une vieille habitude réunissait au Café de la Poste l’ancien colonel et le négociant retiré qui se livraient aux douceurs du piquet et des dominos.”










Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.