Thursday, July 7, 2016

fumiste

fumiste nm
definition image
translation:
1. chimney specialist, chimney sweep,  heating engineer
2. joker, slacker, idler

fumisterie nf joke

etymology:  from fumée — smoke + -iste

synonyms:  
1. chauffagiste, ramoneur
2. farceur, humoriste, loustic, plaisantin

examples:

1.

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“il était si jaloux, qu’il ne la laissait aller que chez d’honnêtes fumistes de la rue Saint-Lazare.”

Hugo, Les Chansons des rues et des bois (1865)
“Quand l’Hékla brûle sa suie,
Quand flambe l’Etna grognon,
Le fumiste qui l’essuie
Est un rude compagnon ;”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Un fumiste, attelé à des bricoles, tirant une voiture remplie de gravats, manquait de se faire écraser par un omnibus.”
(bricoles — straps)

Maupassant, “Le Verrou“,  Les Sœurs Rondoli (1884)
“il m’avait promis de venir lui-même avec le fumiste, avant deux jours, pour examiner attentivement les travaux à exécuter.”

Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir (1893)
“Le fumiste, au reste, fut très bien, d’une complaisance empressée qui remplit de confusion le conservateur-héritier.”

Goncourt, Journal III (1897)
“Les fumistes arrivent et bouchent avec du mortier la cheminée, mais le feu n’est pas éteint.”

2.

Maupassant, “La Relique”, Mademoiselle Fifi (1882)
“Mon bon camarade, laisseras-tu ta cousine mourir victime d’une stupide fumisterie ?”

Darien, Biribi, discipline militaire (1890)
“Vous croyiez que j’étais saoul,l ’autre jour, quand vous m’avez dit que Prey était fou ? Vous êtes un fumiste…”

Alexis, L’Éducation amoureuse (1890)

Mais je connais mon Desruisseaux, un fumiste à froid, fort capable de se livrer sans rire à des plaisanteries atrocement macabres.

Maupassant, La Vie errante (1890)
“Pour le casseur de pierres des routes, meme pour beaucoup de nos grands hommes, ce poète est un fou ou un fumiste.”

Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir (1893)
“Il balançait, point fixé sur le mode de fumisterie dont il convenait qu’il régalât le sommeil de son collègue (un filet d’eau dans le cou, peut-être, ou mieux un appel strident d’une trompette). ”

Feydeau. L’Hôtel du libre échange (1894)
“Est-ce que je sais, moi !… Quelque plaisanterie de fumiste !”









Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.