Wednesday, December 21, 2011

échoppe

échoppe nf 
definition image
translation:
stall, booth, shop


etymology: from Germanic root, as in Old HighGerman scopf –  building without walls, porch

synonyms: baraque, boutique, édicule, étal, magasin

examples:

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Il entra dans l’échoppe de l’écrivain du coin de la rue."

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Ho ! n’avez-vous pas vos revenus de la Geôle et du bailliage du Palais, et la rente de toutes les maisons, étaux, loges, échoppes de la Clôture ?"
(étaux _ stalls)

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"le savetier n’en avait pu trouver d’assez petits en son échoppe."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Ce friteur, dont l’échoppe était appuyée contre une maison branlante, soutenue par de gros madriers verts de mousse, tenait des moules cuites nageant dans une eau claire."

Verne, Michel Strogoff (1876)
"saltimbanques et équilibristes fissent grand bruit devant leurs échoppes."

Zola, Nana (1881)
"Le comte se hasarda, jeta un coup d’œil par une porte entr’ouverte, vit une pièce très sale, une échoppe de perruquier de faubourg."

Féval, La Vampire (1885)
"Sur le quai Saint-Michel, il frappa à l'échoppe déjà close d'un bouquiniste."








Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.