Saturday, January 21, 2017

étal

étal nm
definition image
translation:
stall, market stall, stand, table, butcher shop

note: plural étals or étauxétals so not to be confused with étaux — vises/vices (the tool)

etymology:  related to étaler — to display, eventually from Latin stare  — to stand

synonyms: banc, étalage, éventaire

examples:

Michelet, Histoire de France V (1364 — 1415) (1840) 
“Ces étaux passaient, comme des fiefs, d'hoir en hoir, et toujours aux mâles.”
(hoir — heir)

Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813 (1864)
“Le boucher Sépel, qui découpait là sa viande sur l'étal, dit : Mère Grédel, au nom du Ciel, taisez-vous…”

Delvau, Les Heures parisiennes (1865)
“Sans doute, il est agréable d’aller et venir d’un étal à l’autre, de tailler une bavette avec cette poissonnière, de se laisser pincer la taille par ce fruitier.”
(tailler une bavette —  to chat, chew the fat)

Féval, La Vampire (1885)
“La dernière blessure qu'il reçut lui vint d'un garçon boucher, qui le frappa avec le couteau de son étal.”

Zola, Germinal (1886)
“Des gouttes de sang pleuvaient, cette chair lamentable pendait, comme un déchet de viande à l’étal d’un boucher.”

Goncourt, Journal II (1887)
“à son pied des marchandes débitent des pommes de terre frites et du café au lait, au milieu d’un étal de vieille ferraille.”

France, Les Opinions de Mr. Jerôme Cognard (1893)
“il se trouve sur l'étal de ce bon homme des livres fabriqués alors que l'imprimerie était encore, autant dire, dans les langes.”







Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.