Thursday, December 1, 2011

ébréché

ébréché adj 
definition image
translation:
chipped, nicked, damaged

etymology: é- + brèche – hole, from Old High German breecha – break, related to English breach, break

synonyms: abîmé, bréchu, déteérioré, écaillé, émoussé, entamé

examples:

Hugo, “La Douleur du pacha”, Les Orientales (1829)
"A-t-il donc ébréché le sabre de son père ?"

Balzac, Une double Famille  (1830)
"Au-dessus de la cheminée s’élevaient un fragment de miroir, un briquet, trois verres, des allumettes et un grand pot blanc tout ébréché."



Sue, Mystères de Paris (1842)
"M. Ferrand, impassible, termina un calcul qu’il faisait, essuya méthodiquement sa plume sur l’éponge imbibée d’eau qui entourait son encrier de faïence ébréchée."

Balzac, Le Colonel Chabert (1844)
"L’avoué finit par trouver,… deux mauvais pilastres en moellons, que le passage des voitures avait ébréchés, malgré deux morceaux de bois placés en forme de bornes."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
la parque Atropos m’a fait savoir que ses ciseaux s’étant ébréchés à couper le fil des destinées que moissonnait ma flamberge, elle avait été obligée de les envoyer au rémouleur.
(flamberge – sword ; rémouleur  – knife-grinder)




Zola, L’Assommoir (1879)
"une petite table graisseuse, sur laquelle traînait un pot à eau ébréché."

Zola, Nana (1881)
"Il y avait là un étalage d’articles de bazar, tordus, salis par l’usage, des cuvettes ébréchées, des peignes de corne édentés."








Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.