Thursday, April 21, 2016

fieffé

fieffé adj
definition image
translation:
utter, out-and-out, thoroughgoing

etymology:  from fief — fief, stronghold

synonyms:   accompli, complet, franc, parfait, sacré


examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“c’était encore Poyant, fieffé vaurien, dont les habitants d’Arras peuvent se rappeler les hauts faits.”

Stendhal, La Vie de Henri Brulard (1836; pub. 1890)
“Ce Dumolard est un des plus fieffés coquins de la troupe.”

Béranger, Œuvres completes  (1839)
Dévots fieffés, pécheurs maudits
Entrent ensemble en paradis.

Balzac, Les Petits Bourgeois (1855)
“Dutocq, libertin fieffé, devait encore vingt mille francs sur sa charge.”

Zola, Les Mystères de Marseille (1867)
“Cet homme était une victime résignée des circonstances ou bien un fieffé coquin qui payait d’audace..”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“Ne voyez-vous pas que cet animal était un ivrogne fieffé, et que pour n’en rien perdre il a bu non-seulement le vin, mais encore la bouteille ?”

Coppée, Les Humbles (1872)
“On devient quelquefois un voltairien fieffé
Pour un rien, pour avoir lu le Siècle au café.”










Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.