Saturday, April 9, 2016

drageoir

drageoir nm
definition image
translation:
bowl/box for sweets

etymology:  from dragée — candied nut or fruit, from Latin tragimata — sweets from Greek tragima— little thing to nibble

synonyms:   boîte, bonbonnière, caissette

examples:

Balzac, “L’Élixir de longue vie” (1830)
“sa main convulsive brisait un drageoir d'or miraculeusement sculpté.”

Sue, Atar-Gull (1831)
“quant à ces petites toux gracieuses et coquettes, et que l’on calme à grand’peine en puisant une guimauve blanche et parfumée dans un drageoir d’or.” (guimauve — marshmallow)

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
Alors le comte tira de la poche de son gilet le drageoir en émeraude.”

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
“Tantôt il lui offrait dans son drageoir des pralines et des fruits glacés que Saint-Luc trouvait délicieux.”

Gautier,  Le Capitaine Fracasse (1863)
“ses verres de Venise aux pieds en spirale, ses drageoirs à épices et ses mets d’où montaient des fumées odorantes.”

Zola, La Curée (1872)
“on se serait cru au fond d’un drageoir, dans quelque précieuse boîte à bijoux.”

Zola, Nana (1881)

“Le capitaine Philippe apporta le sien, un ancien drageoir en porcelaine de Saxe,”















Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.