Sunday, April 3, 2016

esclaffer

s’esclaffer v
definition image
translation:
to burst out laughing, laugh out loud, guffaw, roar with laughter


etymology:  perhaps onomatopoeic

synonyms:   glousser, pouffer, rire

examples:

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“ils s’esclaffaient de rire comme un cent de mouches.”

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“Il redescendit un jour, la figure en sang. La salle s’esclaffa de rire.”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“tu es admirable ! Tu es complète, ma fille ! Il n’y avait pourtant pas de quoi s’esclaffer ainsi !”

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
“Rosa s’esclaffa : « Lui ? il dort déjà, il dort tout de suite. »”

Darien, Bas les cœurs !  (1889)
“Un charretier s’esclaffe. ― Le chef de poste ! Je l’ai au cul, le chef de poste !”

Courteline, Boubouroche (1892)
“Il s'esclaffa : - Ah ! la, la ! Pauvre enfant !”

Allais, Deux et deux font cinq (1895)

“Ma compatriote s’effondra de stupeur, mais j’eus la joie de voir que Minnie, en bonne petite humouriste yankee, s’esclaffait très haut de mon funny joke.”





Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.