Friday, July 1, 2016

parquer

parquer v
definition image
translation:
to pen, confine, park

etymology:  from French parc — park from Late Latin parricus —enclosed

synonyms:  cantonner, claquemurer,  claustrer, embastiller, enclore,  enfermer, garer, resserrer, stationner

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“cent vingt hommes parqués comme de vils animaux, roulant des yeux égarés, d’où la douleur bannissait le sommeil “

Sue, Atar-Gull (1831)
“Brulart passa, et arriva au bout du brick près de l’avant. C’est là que les femmes étaient parquées.”

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
“Cet agneau, l’avare le laisse s’engraisser, il le parque, le tue, le cuit, le mange et le méprise.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Ce que nous avons de mieux à faire est donc de rester dans nos communes, où nous sommes parqués comme des moutons par la force des choses.”

Verne. Le Comte de Chanteleine (1862) 
“on leur attacha les mains ; on les parqua comme des bestiaux, et ils furent emmenés.”

Darien, Bas les cœurs !  (1889)
“passant dans l’allée ménagée entre les canons parqués sur la place, une voiture arrive au grand trot.”

Loti. Mon Frère Yves (1889)
“alors on avait entendu un murmure de joie dans ce navire, où les matelots étaient parqués, à cause de la pluie, dans l'obscurité du faux pont.”

(faux pont — lower deck)






Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.