Friday, March 17, 2017

coffrer

coffrer v
definition image
translation:
to lock away, imprison, put away

etymology:  from French coffre — coffer from Latin cophinus — basket
synonyms: cadenasser, claquemurer, écrouer, embastiller, emmurer, emprisonner, mettre en prison, parquer

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“ce fut moi qui le fis coffrer ; c’était une juste représaille.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Un rebelle aux yeux du roi, est-ce l'homme qui, non seulement se laisse coffrer à la Bastille, mais qui encore résiste à ceux qui ne veulent pas l'y conduire?”

Hugo, Les Misérables (1862)
“On croyait deviner que ces hommes étaient affiliés à Patron-Minette, dont on avait coffré deux chefs.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Pardi ! si Lantier s’avisait de la suivre, elle appellerait un agent et le ferait coffrer.”

Guyot, La Prostitution (1882)
“Alors elle était enlevée et coffrée moyennant quelques louis ou la protection de l’inspecteur.”

Daudet, Tartarin dans les Alpes (1885)
“Voyez-vous qu’un de ces jours il fut coffré, extradé, livré à la justice moscovite…”

Allais, L’Affaire Blaireau (1899)
Coffrez-moi illico Blaireau, vous dis- je. Il n’y a que Blaireau dans la commune capable d’avoir fait ce mauvais coup.”

(illico —  straightaway, at once)





Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.