Friday, March 10, 2017

contrefort (collines)

contrefort  nm
definition image
translation:
foothills

note: see also contrefort (appui)

etymology:  contre — against + fort — strong, from the idea that the foothills support or hold up the mountains behind them

synonyms: collines, petit chaîne de montagnes

examples:

Stendhal, Mémoires d;un touriste (1854??)
La colline sur laquelle Langres est perchée est un contre-fort de la longue chaîne de montagnes qui court nord et sud.”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
La pluie tombait à torrents et permettait à peine de voir la ville, élevée sur une plaine en forme de terrasse qui s’appuyait à des contreforts de roches volcaniques hauts de trois cents pieds.

Verne, Aventures de trois russes et trois anglais dans l’Afrique australe  (1872)
Cette montagne, on le reconnut alors, n’était franchissable que par un contrefort du sud-ouest. 

Daudet, Les Contes du Lundi (1875)
Sur la gauche, les hautes collines sablonneuses qui servent de contrefort au mont Valérien.

Daudet, Numa Roumestan (1881) 
 La calme splendeur de l’horizon autour d’eux, la vallée du Graisivaudan, les Bauges, les sévères contreforts de la Grande-Chartreuse.

Maupassant, Mont-Oriol (1887)
ces fissures allaient de la plaine vers la montagne et non de la montagne vers la plaine, inclinées comme un toit, par suite assurément d’un affaissement de cette plaine qui avait entraîné avec elle dans son effondrement les premiers contreforts des monts.

Darien, Biribi, discipline militaire (1890)

De montagnes aux bizarres découpures, la dégringolade des derniers contre-forts de l’Atlas, s’estompe en bleu sur les horizons sanglants du soir. 





Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.