Friday, June 4, 2010

loques


loque nf

definition image
translation:
rag, tatter; Person without will or energy

etymology: from Old high German loc – something hanging; modern Gerrman Locke – lock of hair

synonyms: bribe, chiffe, chiffon, guenille, haillon, lambeau

examples:

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Que lui avez-vous donné, à cette Michonnette ? dit-il aux gens de la police, quelque millier d’écus ? je valais mieux que ça, Ninon cariée, Pompadour en loques, Vénus du Père-Lachaise."


Balzac, Une Fille d’Ève (1839)
"Un miroir à barbe suspendu à l’espagnolette de la fenêtre sans rideaux et surmonté d’une loque zébrée par les nettoyages du rasoir, indiquait les sacrifices que Schmuke faisait aux Grâces et au Monde."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Laissant par terre et aux angles des tables des plumes de leurs ailes, c’est-à-dire des loques de leurs habits et des bribes de leurs manteaux."

Baudelaire, Fleurs du mal (1857-1861)
"Son pareil le suivait: barbe, oeil, dos, bâton, loques."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Ah ! les fainéantes ! criait Macquart. Est-ce qu’il n’y a rien à raccommoder ici. Nous sommes tous en loques…"

Zola, La Curée (1872)
"la soie qu’elle portait avait beau sortir du magasin, elle ne paraissait jamais neuve ; elle se fripait, perdait son luisant, ressemblait à une loque."


Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Il boutonna la redingote, épousseta le pantalon, essaya un bout de toilette, croyant entendre ces loques noires dire tout haut d’où il venait."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"ses bas, qui tombaient sur ses souliers éculés, n’avaient plus de talons ; ses jupes lamentables pendaient comme des loques de mendiante."










Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.