Tuesday, February 9, 2010

glapir


glapir  v
definition image
translation:
to yap, bark, shreik

glapissement nm yapping, barking, shrieking

etymology: from same Germanic root as English yelp, Swedish gloefjs – yap

synonyms: aboyer, bramer, clarir, crier, croasser, hurler, japper, miauler, mugir, piauler, rugir


examples:

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Sa protectrice s'était déjà sauvée en entendant la voix de sa maîtresse, qui, derechef, glapissait dans les rochers."

Balzac, Ferragus (1834)
"En ce moment, des cris de femme se firent entendre, et les glapissements d’une petite voix aigre arrivèrent de l’antichambre jusqu’aux deux époux."

Baudelaire, Fleurs du mal (1857-1861)
"On entend çà et là les cuisines siffler,
Les théâtres glapir, les orchestres ronfler."


Zola, La Curée (1872)
"Il cria, d’une voix glapissante d’huissier :
— Monsieur le duc, madame la duchesse !"

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"A droite, à gauche, de tous côtés, des glapissements de criée mettaient des notes aiguës de petite flûte, au milieu des basses sourdes de la foule."
(criée — auction)

Maupassant, "Histoire d'une fille de ferme”. La Maison Tellier (1881)
"Une chouette glapit ; elle tressaillit, se dressa, passa ses mains sur sa face, dans ses cheveux, se tâta le corps comme une folle."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"La fanfare s’en allait dans la nuit claire au-dessus des bois, répétée par les échos perdus des vallées lointaines, réveillant les cerfs inquiets, les renards glapissants et troublant en leurs ébats les petits lapins gris, au bord des clairières."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.