Monday, February 15, 2010

chiffonner

chiffonner v
definition image
translation:
to crease, crumple; (figuratively) bother, perturb

etymology: From French chiffon – rag; itself from, French chiffe – cheap cloth

synonyms: défriser, froisser, manier, meurtrir, plisser
(figuratively) chagriner, embêter, ennuyer, fâcher, tourmenter

examples:

Balzac, Gobseck (1830)
"Deux heures après, vous diriez d’un champ de bataille après le combat : partout des verres brisés, des serviettes foulées, chiffonnées."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Oh ! que je suis contente d'avoir examiné tout cela, s'écria Pauline en chiffonnant la soie des rideaux qui drapaient le lit de Raphaël."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
'La petite personne … passa ses bras autour du cou de son guide, qui la posa sur le trottoir, sans avoir chiffonné la garniture de sa robe en reps vert."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"il] continuait à marcher à demi penché sur elle, en lui chiffonnant avec sa tête la guimpe de son corsage."

Zola, La Curée (1872)
"Et il baisa la jeune femme sur les deux joues, en la prenant par les épaules, ce qui chiffonna un peu l’habit de garde française."


Maupassant, "La femme de Paul", La Maison Tellier (1881)
"Comme il chiffonnait sa robe, elle finit par se dégager, en murmurant par compensation : Va, je t'aime bien, mon chat."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Le patron, monsieur Lebigre, servait les clients, en gilet à manches, son collier de barbe tout chiffonné."



Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.