Wednesday, April 28, 2010

gredin


gredin nm
definition image
translation:
rascal, scoundrel

etymology: from Germanic root, as with Old Gothic grêdus – to hunger. Middle High German grit– avarice, English greed

synonyms: canaille, chenapan, coquin, escarpe, forban, fripon, garnement, mauvais sujet, polisson, sacripant, scélérat, vaurien, voyou

examples:

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Je sais qui m’a vendu maintenant. Ce ne peut être que ce gredin de Fil-de-Soie."

Baudelaire, “La Fanfarlo” (1847)
"Fort honnête homme de naissance et quelque peu gredin par passe-temps, — comédien par tempérament,"

Dumas fils, La Dame aux camélias (1848)
"Le gredin d’homme d’affaires à qui elle avait proposé de vendre son mobilier avait été trouver ses créanciers pour leur demander combien elle leur devait; ceux-ci avaient eu peur, et l’on allait vendre dans deux jours."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Le gendarme était mort, murmura-t-elle, et je l’ai vu, il est revenu… Ça ne meurt jamais, ces gredins !"

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Je suis descendu de bonne heure, me doutant qu’il y aurait un lever de soleil superbe sur ces gredins de choux."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
:Vous direz ce que vous voudrez, mâcha sourdement Mouret, votre Maffre est un calotin, votre Bourdeu, un imbécile, et les autres sont des gredins, pour la plupart."
(mâcha – mumbled ; calotin – churchgoer, priest, priest-lover)



Maupassant, "La femme de Paul", La Maison Tellier (1881)
"chevaliers d'industrie à l'allure digne, à l'air matamore qui semble dire : "Le premier qui me traite de gredin, je le crève."
(matamore – braggart)

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.