Monday, March 21, 2011

narguer

narguer v
definition image
translation:
to taunt, flout

etymology: from Vulgar Latin naricus – wrinkling one's nose, mocking

synonyms: affronter, braver, défier, mépriser, offenser, [isser au bénitier, relever le défi, se moquer

examples:

Hugo, Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
"La société avait beau être là, représentée par les geôliers et les curieux épouvantés, le crime la narguait en face."

Hugo, “Les Djinns”, Les Orientales (1829)
"Ils sont tout près ! — Tenons fermée .
Cette salle, où nous les narguons."

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Tudieu ! comme vous avez la langue pendue ce matin ! Ta, ta, ta, ta, vous me narguez, je crois."

Sue, Les Mystères de Paris  (1842)
"Il n’est pas bon au peuple de voir le condamné badiner avec le couperet, narguer le bourreau et souffler en ricanant sur la divine étincelle que le Créateur a mise en nous."


Flaubert, Madame Bovary (1857)
"elle eut même l’inconvenance de se promener avec M. Rodolphe, une cigarette à la bouche, comme pour narguer le monde."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"il n’est venu se retirer à Plassans que pour nous narguer avec les quatre sous qu’il avait amassés."

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
“On ne lui pardonnait pas d’ailleurs d’être allée à Joinville, on voyait là une révolte, une façon de narguer le comptoir tout entier”

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.