Thursday, March 17, 2011

balourd


balourd adj
definition image
translation:
uncouth, oafish, simple-minded
 

balourd nm. oaf

balourdise f clumsiness, blunder, gaffe, faux-pas

etymology: uncertain

synonyms: bêta, brut, butor, crétin, cruche, gauche, godiche, inepte, lordaud, maladroit, rustre, sot

examples:

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"La petite vanité de son ancien patron fit que Julien marcha sur les pieds du marquis, et lui fit beaucoup de mal à cause de sa goutte. Ah ! il est balourd par-dessus le marché."

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Chazel, qui a plus de science que moi, jette toujours dans ses compositions quelque balourdise qui le fait reléguer à la cinquantième place."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"on ne doit jamais se présenter chez qui que ce soit à Paris sans s’être fait conter par les amis de la maison l’histoire du mari, celle de la femme ou des enfants, afin de n’y commettre aucune de ces balourdises dont on dit pittoresquement en Pologne."

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"Il faut que je t’aime bien, mon gros balourd, pour te confier de si hautes pensées."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"Vandenesse ne rectifiât pas involontairement les idées du balourd notaire, et il s'ensuivit une discussion qui prit un certain temps."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Condamner en bloc le plus important des beaux arts me paraît une balourdise."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"Quand on le vit entrer dans la salle du chapitre, simple et balourd, saluant l’assemblée la jambe en arrière, prieur, chanoines, argentier, tout le monde se mit à rire."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.