Sunday, April 3, 2011

glousser

glousser v
definition image
translation:
to cluck, chuckle
 

gloussement nm clucking, chuckle

etymology: from Latin giocire – to cluck

synonyms: caqueter, piper

examples:

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
Le dialogue, exclusivement composé de oh ! et de ah ! qu’elles gloussent en faisant la roue, est vraiment une agréable pâture et de facile digestion.
(pâture – feed)

Balzac, “La Maison Nucingen” (1837)
"il sentit la nécessité de se mettre à l’abri d’une ombrelle, d’avoir à se plaindre d’une femme comme il faut, de ne pas mâchonner la queue d’une rose achetée dix sous à madame Prévost, à l’instar des petits jeunes gens qui gloussent dans les corridors de l’Opéra, comme des poulets en épinette."
(mâchonner – chew;  épinette – spruce tree)

Sue, Mystères de Paris II (1842)
"les poules quittèrent leurs perchoirs en caquetant, les dindons gloussèrent, les pintades glapirent, les pigeons abandonnèrent le toit du colombier et s’abattirent sur le sable en roucoulant."
(pintades – guinea fowl )

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"il faisait, en avalant sa soupe, un gloussement à chaque gorgée."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Mais la poule, cherchant ses petits, arrivait en gloussant, menaçait d’entrer dans l’église."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Clémence achevait son croupion, le suçait avec un gloussement des lèvres."
(croupion – rump)

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
:de sa gorge s’échappait à tout instant une sorte de gloussement qui, faisant dresser les oreilles au bidet, accélérait son allure."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.