Thursday, June 16, 2011

gourmé


gourmé adj
definition image
translation:
stiff, restrained (in manner)

etymology: from French gourmer – to bridle. earlier origin uncertain

synonyms: affecté. bridé, compassé, composé, constraint, guindé, hautain, raide, roide

examples:

Balzac, “La Maison Nucingen” (1837)
"Peu parleur, froid, gourmé, sans esprit, ce parvenu nommé Andoche Finot, a eu le cœur de se mettre à plat ventre devant ceux qui pouvaient le servir, et la finesse d’être insolent avec ceux dont il n’avait plus besoin."

Balzac, César Birotteau (1837)
"Un gros garçon assez joufflu, de taille moyenne et qui, des pieds à la tête, ressemblait au fils d'un chapelier, à traits ronds où la finesse était ensevelie sous un air gourmé, se montra soudain."

Zola, La Curée (1872)
"Mais le jeune attaché d’ambassade restait gourmé ! dans son col cassé. C’était vraiment impossible, il avait juré."
(col cassé – wing collar)

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"Froid, gourmé, visant évidemment au genre anglais, il s'exprimait en phrases brèves avec un très-sensible accent étranger."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Ne songeons qu’à lui, répétait-il souvent, avec cette liberté de parole qui gênait les hommes gourmés de la bande."

Maupassant, "La femme de Paul", La Maison Tellier (1881)
"le cocher, gourmé dans sa livrée, la tête raide en son grand col, demeurait les reins inflexibles et le fouet sur un genou."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Il n’avait plus son air roide, son air gourmé de jadis, mais un air affable."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.