Sunday, April 18, 2010

commère


commère nf
definition image
translation:
gossip, tattle-tale, (old) godmother, (old) term of endearment for a woman

commèrages nmpl gossip, gossiping, tittle-tattel

etymology: from original sense as godmother, co- + mère – joint mother, related to Italian comadre

synonymes: babillard, bavarde, belle-mère, cancanier, jacasseuse, marraine, matrone, mégère

examples:

Balzac, Une double Famille (1830)
"Tu posséderas la plus jolie fille de Bayeux, une petite commère qui ne te donnera pas de chagrin, parce que ça aura des principes."

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"On n’y aime jamais autrui. Des saillies sans profondeur, beaucoup d’indiscrétions, des commérages, par-dessus tout des lieux communs."

Merimée, Carmen (1845)
"En face de la blessé, que secouraient le meilleures de la bande, je vois Carmen tenue par cinq ou six commères."


Sand, La Mare au diable (1846)
“Les bonnes commères nasillaient, d’une voix aigre comme celle de la mouette, le refrain victorieux.”

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"en somme, ce n’étaient que des braillards, des commères de province, qui voulaient bien cancaner chez un voisin contre la République."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Les commères des rues voisines donnaient au vieux Gradelle une fortune considérable."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"il avait surtout un grand bon sens, une droiture de jugement qui lui faisait, le plus souvent, trouver le mot juste, au milieu des commérages de la province."

Maupassant, "Au printemps," La Maison Tellier (1881)
"Elles veulent dire les commérages de l'atelier, les polissonneries chuchotées, l'esprit souillé par toutes les ordures racontées, la chasteté perdue, toute la sottise des bavardages."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.