Wednesday, January 8, 2014

bombance

bombance nf 
definition  image
translation:
feast, party, blow-out

etymology:  from Latin bombus –  noise, buzz

synonyms: bamboula, banquet, bonne chère, boustifaille, festin, fête, grande bouffe, gueleton, noce, ribote, ripaille

examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
“Depuis quelque temps nous n'avions rencontré ni maisons ni mangeaille, l'armée a fait bombance.”
(mangeaille – grub)

Cézanne
Musset, On ne badine pas avec l’amour (1834)
“Ou je me trompe fort, ou quelque joyeuse bombance est dans l’air d’aujourd’hui.”

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
“On parlait de guerre entre l’Angleterre et la France comme de chose prochaine et indubitable, et les matelots joyeux faisaient bombance.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Il se sentait sur la planche, ainsi qu'il se le disait, une vie de seigneur, des années de bombances et de ribotes.”

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
“La cuisine était dans un désordre de bombance.”
Hals

Daudet, Sapho (1884)
“on allait en avoir pour deux mois de musiques et festins, danses et bombances,”

Zola, Germinal (1886)
“la vie est un scandale de prodigalité, millions jetés à la rue en femmes, en bombances, en luxe inutile.”








Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.