Saturday, January 18, 2014

syncope

syncope nf 
definition  image
translation:
fainting fit, heart stoppage

etymology: from Greek syn- — with + koptein  to cut 

synonyms: arrêt du coeur, chute, défaillance, évanouissement, pâmoison, perte de connaissance

examples:

Gautier, “Celle-ci et celle-là”, Les Jeunes-France (1833)
“non-seulement Rodolphe ne tomba pas en syncope à cette turpitude déchargée à bout portant, mais encore il répondit par un calembour redouble.”

Gautier, “Arria Marcella” (1852)
“il ne donna pas d’autre explication, sinon qu’il avait eu la fantaisie de voir Pompéi au clair de la lune, et qu’il avait été pris d’une syncope qui, sans doute, n’aurait pas de suite.”

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
“Ah ! la belle affaire que cela eût fait, dit-il, nos adversaires arrivant et vous trouvant occupé à me faire respirer des sels comme à une femme qui a des syncopes.

Zola, L’Œuvre (1886)
“oui ! tué, un soir que ce cocu phtisique avait eu une syncope, et que tous deux, appelés par la femme, s’étaient mis à le frictionner si dur, qu’il leur était resté dans les mains !”

Goncourt, Journal II (1887)
“je me suis trouvé mal à plat: une syncope complète.”

Maupassant, Fort comme la mort (1889)
“Puis quand elle fut arrivée ainsi à un tel paroxysme de désespoir, qu’elle avait à tout instant des crises de nerfs et des syncopes, toute cette peine accumulée jaillit en larmes, et, jour et nuit, coula de ses yeux.”

Feydeau, Un Fil à la patte (1894)
“le pauvre garçon, pendant que je l’accusais, il avait une syncope qui lui a duré quinze jours !”









Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.