Saturday, October 10, 2015

équarrir

équarrir v
definition image
translation:
1. to square off (timber), rough cut (logs)
2. to quarter, slaughter (animals)

équarrisage nm  square cutting; quartering animals
équarrisseur nm  logger; butcher, slaughterhouse worker

note: French makes a distinction between the équarrisseur who does the rough work of cutting up an animal into, say, sides of beef, and the boucher, who carves to specific cuts if meat


etymology:  from Late Latin exquadrare— to cut into quarters

synonyms: 
1.  charpenter, dégrossir, érafler, tailler
2. couper en quartiers, découper, dépecer

examples:

1.

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
“ont été occupés dix-neuf charpentiers pour équarrir, ouvrer et tailler tout ledit bois en la cour de la Bastille pendant vingt jours,:

Sand, Valentine (1832)
“Bénédict, accablé de chaleur, s'assit sur un frêne équarri grossièrement.”

Balzac, Séraphita (1835)
“Les fenêtres en étaient abritées par ces auvents d’une saillie prodigieuse appuyés sur de grands sapins équarris qui donnent aux constructions du nord une espèce de physionomie patriarcale.”

Dumas, Vingt ans après (1845)
“Elle se promenait avec sa bonne Marceline dans l’enclos où les bûcherons équarrissent leurs arbres.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Ces maisons faites de torchis, de pierrailles, de troncs à demi équarris.”
(torchis— wattle;  pierrailles — loose stones)

Verne, Michel Strogoff (1876)
“De temps en temps, un roulement plus grave du véhicule indiquait qu’il franchissait un pont de madriers à peine équarris, jeté sur quelque crevasse.”

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“L’arbre mort, étalé dans le milieu, était gênant ; ils l’équarrirent.”

2.

Sue, Mystères de Paris  (1842)
“Mon premier métier a été d'aider les équarrisseurs à égorger les chevaux à Montfaucon.”

Goncourt, Germinie Lacerteux (1865)
“les chevaux d’équarrissage pâturant la terre pelée, les pantalons garance des soldats jouant aux boules, les enfants enlevant un cerf-volant noir dans le ciel clair.”

Daudet, Tartarin de Tarascon (1872)
“l’on voyait de grandes Mahonnaises se peignant devant leurs portes, des cabarets pleins de soldats, des boutiques de bouchers, d’équarrisseurs.”

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
“son rêve s’égarait, à s’imaginer des étuves géantes, des cuves infectes d’équarrisseur où fondait la mauvaise graisse d’un peuple.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“une bête hors de service, dont les équarrisseurs ne voulaient même pas acheter la peau ni la graisse.”

Céard, “La Saignée”, Les Soirées de Médan (1880)
“l’équarrisseur aujourd’hui fournit la boucherie.”

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.