Saturday, October 3, 2015

râteau

râteau nm
definition image
translation:
rake

etymology:   from Latin rastellum — rake

synonyms:   peigne, racle

examples:



Balzac, Les Chouans (1829)
“Il amena Hulot à un endroit du plateau où le sable avait été remué comme avec un râteau.”

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“Eugène prend un râteau que lui tend le vieux monsieur, il tire à lui les trois mille six cents francs.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Mess Lethierry la laissait faire, pourvu qu’elle ne maniât pas trop la bêche et le râteau et surtout qu’elle ne mît pas l’engrais elle-même.”

Coppée, “Angelus”, Poèmes modernes (1869)
“Son père le soldat, qui tenait l’arrosoir
Ou passait le râteau sur quelque plate-bande,
En écoutant au loin chanter la folle bande,
Grommelait, de son air affable et belliqueux.”

Daudet, Le Nabab  (1871)
“Les grands râteaux traînant parmi les massifs du jardin traçaient dans le sable des allées les pas légers de l’été.”

Zola, La Curée (1872)
“Ce nom de Saccard, dont les deux syllabes sèches avaient sonné à ses oreilles, les premières fois, avec la brutalité de deux râteaux ramassant de l’or.”

Renard, Poil de carotte (1894)
“Oh ! oh ! dit-elle, il faudrait une pelle et un râteau.”

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.