Friday, October 9, 2015

souillon

souillon nf/nm
definition image
translation:
slob, sloven, slattern


note:  most common;y an insult  to females

etymology:  from French souiller — to soil, from Latin soliun — bucket

synonyms:   cochon, gaupe,  guenipe, malpropre, saligaude. salope

examples:

Balzac, La Cousine Bette (1846)
\”J’allais mise comme une souillon, et elle était vêtue comme une dame.”

Goncourt, Germinie Lacerteux (1865)
“De jour en jour elle devenait cette créature abjecte et débraillée dont la robe glisse au ruisseau, –une souillon.”

Baudelaire, “Le Joujou du pauvre”, Petit Poèmes en prose (1869)
“Or, ce joujou, que le petit souillon agaçait, agitait et secouait dans une boîte grillée, c’était un rat vivant !”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Et Nana avait des hauts et des bas, de vrais coups de baguette, tantôt nippée comme une femme chic, tantôt balayant la crotte comme une souillon.”

Zola, Pot-Bouille (1882)
“elle ne tarissait pas sur Adèle, une souillon, une propre à rien.”

Huysmans, En Rade (1887)
“elles étaient, pour la plupart, affreuses, taillées à coups de serpe, mal équarries, blondasses, fanées à vingt ans, fagotées telles que des souillons.”


Jarry, Ubu  Roi (1896)
Mère Ubu (le battant aussi). — Tiens, capon, cochon, félon, histrion, fripon, souillon, polochon !
(histrion —  actor  ;  polochon — cushion, bolster)















Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.