Wednesday, November 16, 2016

affrioler

affrioler v
definition image
translation:
to attract, tempt, allure

etymology:  related to friand — appetizing, from Old French frioler — to fry
synonyms: affriander, attirer, charmer, exciter, intéresser, séduire, tenter
examples:
Balzac, Ursule Mirouët (1841)
“Puis, affriolé par l’idée de posséder trente-six mille francs de rente à l’insu de sa femme, il revint au pas de course chez son oncle.”
(au pas de course —  on the double)

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“elle est si vicieuse, si affriolante !… Elle fascine comme un chef-d’œuvre.”

Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
“La prime affriolait ces braves gens.”

Villiers d’Isle Adam, L’Ève future (1886)
“L’affriolante ballerine va vous danser un pas en s’accompagnant de son chant, de son tambour de basque et de ses castagnettes.”

Goncourt, Journal I (1887)
“Flaubert, une intelligence hantée par de Sade, auquel il revient comme à un mystère et à une turpitude qui l'affriolent.”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“Les prospectus de l’établissement – chefs-d’œuvre typographiques – ornés de dessins pieux, de vues affriolantes, de noms sonores, de prières rimées et de certificats hygiéniques, ne tarissaient pas d’éloges sur la supériorité morale du milieu breton.”

Allais, Vive la vie ! (1892)

“L’examen fut sans doute favorable, car sa physionomie se détendit brusquement en un joli sourire qui découvrit les plus affriolantes quenottes de la création.
(se détendit — relaxed)




Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.