Wednesday, January 6, 2010

dru



dru adj 
definition image
translation:
thick, heavy,  vigorous

etymology: from Celtic root dru*, as in Welsh dru – hardy, Breton druz – fat

synonyms: dense, épais, fort, luxuriant, robuste, touffu, trapu, vigoreux

examples:

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"Jeanne de Saint-Savin, jeune demoiselle qui, par un hasard assez commun dans ces temps où les gens mouraient dru comme mouches, avait subitement réuni sur sa tête les biens des deux branches de la maison de Saint-Savin."


Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"Sa vie, au bord de la mer, a été si chaste et si pure, que la nature est plus drue chez lui qu'elle ne l'aurait été s'il eût vécu dans votre monde."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"Un mouchoir ceignait son front comme le bandeau d’une blessure, et comprimait les touffes d’une chevelure drue, bouclée et rebelle, hérissée en huppe au sommet de la tête."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"abandonné, l’ancien cimetière s’était épuré à chaque printemps, en se couvrant d’une végétation noire et drue."

Zola, La Curée (1872)
"il songea à cette soirée d’automne, à ce dîner qu’il avait fait avec Angèle sur les buttes Montmartre, et pendant lequel il était tombé, au soleil couchant, une pluie si drue de louis d’or sur le quartier de la Madeleine."

Maupassant, "Au printemps", La Maison Tellier (1881)
"l'herbe, haute, drue, d'un vert luisant, comme vernie, était inondée de soleil."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"Le printemps revint. L'armée d'occupation s'éloigna. La maison de ma voisine restait fermée ; l'herbe drue poussait dans les allées."









Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.