Monday, January 25, 2010

râpé

râpé adj.
definition image
translation:
worn out; shredded, grated

râper v. to grate

etymology: from Old High German raspôn – to grate; parallel to English rasp

synonyms: élimé, éraillé, limé, pauvre, pelé, ruiné, usagé, usé

examples:

Balzac, Gobseck (1830)
"Tout était propre et râpé dans sa chambre, pareille, depuis le drap vert du bureau jusqu’au tapis du lit."

Balzac, La Peau de Chagrin (1831)
"Un grand homme sec, en habit râpé, tenait un registre d'une main, et de l'autre une épingle pour marquer les passes de la Rouge ou de la Noire."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"ils sont sales, huileux, hérissés, râpés, l’œil glauque et la bouche sans lèvres."

Balzac, Eugénie Grandet  (1834)
"Leurs figures, aussi flétries que l’étaient leurs habits râpés, aussi plissées que leurs pantalons, semblaient usées, racornies, et grimaçaient."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"un justaucorps bleu de ciel, tant soit peu fané et râpé, et sur cet habit un baudrier magnifique, en broderies d’or."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"je vis arriver chez moi…un vieil homme en habit râpé, cagneux, crotté."

Zola, La Curée (1872)
"Il avait un pantalon trop court, des souliers de charretier, une tunique affreusement râpée, trop large, et qui le rendait presque bossu."


Maupassant, "En Famille", La Maison Tellier (1881)
"Car tous appartenaient à cette armée de pauvres diables râpés qui végètent économiquement dans une chétive maison de plâtre."




Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.