Wednesday, August 17, 2011

broc


broc nm 
definition image
translation:
pitcher, ewer

etymology: may be related to broche – pin. cooking spit, with an original meaning of something pointed, from Latin broccus – pointed

synonyms: bidon, cruche, pichet, pot

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"des tables partout, de luisants brocs d’étain accrochés au mur, toujours force buveurs, des filles à foison."

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"Deux hommes à figure sinistre, à barbe hérissée, vêtus presque de haillons, touchaient à peine au broc de vin qu’on leur avait servi."

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"nous commanderons une grillade de porc, un ou deux poulets fricassés et un broc du meilleur vin de la cave."

Houssaye, “Molière“ from Le Parnasse contemporain (1866)
"Et dans sa coupe d’or ou dans son broc divin,
Miracle de son art, l’eau se changeait en vin !"

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Auguste alla d’abord chercher dans la cour deux brocs pleins de sang de cochon."

Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
"Quelques uns vidaient des pintes de bière anglaise, ale ou porter, d’autres, des brocs de liqueurs alcooliques, gin ou brandy."

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"Un broc d'eau fraîche qu'on leur lance à la face ne leur arrache qu'un grognement inarticulé…"

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.