Tuesday, August 2, 2011

croque-mort

croque-mort  nm

definition image
translation:
undertaker's assistant, undertaker

etymology: humorous from croquer – crunch + mort – dead

synonyms: bouffeur, courbeau

examples:

Balzac, Autre Étude de femme (1842)
"Nous lisons des feuilletons écrits dans un patois qui change tous les trois ans, de petits journaux plaisants comme des croque-morts, et légers comme le plomb de leurs caractères."


Sue, Les Mystères de Paris  (1842)
"Quand le grand homme en deuil, qui a l’air d’un croque-mort, m’a dit : « Il y a mille francs pour vous si vous enlevez une jeune fille qui est dans la ferme de Bouqueval,"

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"Que vient faire ici ce croque-mort ? Y a-t-il donc quelqu’un à enterrer ?"

Hugo, Les Misérables (1862)
“Le gouvernement envoie une bière. Le lendemain il envoie un corbillard et des croque-morts pour reprendre la bière et la porter au cimetière.”

Winter, “L’Auberge" from Le Parnasse contemporain (1866)
"Pareille au croque-mort qui recouvre une bière,
La nuit l’enveloppait de son grand manteau noir."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Florent dut avancer l’argent du cercueil et du convoi ; il donna même le pourboire aux croque-morts."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Le père Bazouge, un croque-mort d’une cinquantaine d’années, avait son pantalon noir taché de boue, son manteau noir agrafé sur l’épaule, son chapeau de cuir noir cabossé, aplati dans quelque chute."

  Zola, Nana (1881)
"une ardeur de vœu extraordinaire, presque religieuse, montait pour Lusignan ; pendant qu’on injuriait Spirit, avec son jockey d’une gaieté de croque-mort."

Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net