Saturday, August 20, 2016

minable

minable adj
definition image
translation:
wretched, shabby, seedy


etymology:  from miner — to mine

synonyms:  deplorable, étriqué, faible, miteux, nul, pénible, piètre, triste

examples:

Zola, L’Assommoir (1879)
“Et c’était plus minable encore à l’intérieur : l’humidité des linges séchant au plafond avait décollé le papier.”

Daudet, L’Évangéliste (1883)
“Éline se laissait embrasser, blanche et froide, et si maigre sous son chapeau de paille noire, dans son minable et flottant waterproof.”

Huysmans, En Rade (1887)
“Au jour, elle [la maison] lui parut encore plus minable et plus basse.”

Loti, Madame Chrysanthème (1887)
“Dès l'aube, une légion de petits ouvriers japonais nous envahissent, apportant leur dîner dans des paniers et des gourdes, comme les ouvriers de nos arsenaux français; mais ayant quelque chose de besogneux et de minable, de fureteur et d'empressé qui fait songer à des rats.”

Zola, La Bête humaine (1890)
“Elle fut touchée de l’état minable où il était.”

Allais,  À se tordre (1891)
“j’ai vu un vieux dur-à-cuire de professeur essuyer une larme à la vue de mon minable complet.”

Verlaine,  Mes Hôpitaux (1891)
“Il est laid, de face anguleuse et roux de la plus déplorable nuance, la dent pourrie, et l'œil, atrocement bleu, chassieux, avec la barbe en balai à pot-de-chambre qui serait moisie, minable non sans prétention à avoir été beau.”

(chassieux — sleepy-eyed)











Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.