Saturday, April 8, 2017

branle-bas

branle-bas nm
definition image
translation:
(naval) clearing the decks, battle stations;  commotion, bustle

etymology:  from branler — to shake, move

synonyms: affairement, alarme, apprêts, bouleversements, remue-ménage, tohu-bohu

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“Hop ! hop ! cria-t-il de la porte, en frappant la terre de la crosse de sa carabine, branle-bas ! ! ! branle-bas !”
Corbière (Édouard), Contes de bord (1833)
“tout le peuple vint en courant, comme vous autres, sans comparaison, quand on commande le branle-bas général de combat à bord.”

Bernard, Le Nœud Gordien (1838)
“elle fit, avec la promptitude de l’éclair, une espèce de branle-bas de combat.”

Dumas, Le Capitaine Paul (1838)
“Eh bien ! ces gaillards-là, au moment où ils entendront le branle-bas, deviendront lestes comme des Basques.”

Vallès, L’Enfant (1879)
“pas de faces de corsaires ni de soute aux poudres ; point de répétition de branle-bas ; pas d’exercice d’abordage.”

Villiers de l’Isle Adam, “Le Plus Beau Diner du monde”, Contes cruels (1883)
“Deux heures après la tournée matinale du facteur, ce fut un branle-bas extraordinaire dans la ville.”

Loti, Madame Chrysanthème (1887)
“Nous avons fait branle-bas au milieu de la nuit pour caler les mâts de hune, amener les basses vergues.”






Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.